RETARD → Magazine

Mars

Mars 2017

Mars (AAAAH VERONICA TU NOUS MANQUES). C’est bientôt le printemps, et avec lui, cette petite brise fleurie qui laisse penser que « Tout est possible ».
A l’heure où beaucoup appliquent cette citation à la lettre (on te voit François Fillon), il serait temps aussi de balayer un peu devant sa porte et de se convaincre de se bouger un peu le cul avant l’été, en se persuadant qu’on peut surement faire bouger les choses, en tout cas un peu.
Tu as envie de te lancer des défis ? De voir les choses bouger ? Tu veux secouer la boule à neige qui te sert de vie et voir ce que tu peux gagner ?
C’est le moment poupée.
A Retard, on rigole pas avec le fait de shaker son derrière. Et même si on met le temps pour voir le résultat, ça finit par dépoter plutôt VNR. Ce mois-ci, on va normalement avoir un atelier où mettre toutes nos merdes, on va pouvoir réfléchir sereinement à notre avenir, et se faire plein de petits bisous intérieurs pour atteindre la plénitude des bonasses qui mangent des yaourts au bifidus actif.
Tu sais quoi, finalement on est tous des petits chantiers en construction avec des avancées des travaux différentes. Nous, là, on vient de retaper l’électricité, et on est bien contentes.
Et si toi des fois, tu te sens comme un lieu défiguré par le BTP, respire un bon coup. Prend le temps qu’il te faut, pousse un petit caillou par un petit caillou, et tu verras bien si t’arrive à te construire un des palais de Gaudi ou un petit pavillon de banlieue.
Et tu sais quoi poussin, à la fin finalement, on s’en branle de la tête que ça a : l’important, c’est qu’il y ait le chauffage dedans, jusqu’au printemps.

Prend bien soin de toi, viens nous voir le 18 mars à Niort (Niort tu es notre ville préférée, tu sais qu’on vient environ tous les six mois chez toi) et le 25 au Supersonic, en attendant, sois sage et brosse toi les dents.

Je t’aime fort,

Ton amie Marine