RETARD → Magazine

Mars 2019

MARS 2019

J’ai vu un mec qui faisait une blague sur twitter sur janvier et février, qui ne seraient que les bonus tracks de 2018, et que la vraie année débuterait en mars.
Ça n’a jamais été aussi vrai pour moi que maintenant.
Le premier mars j’ai fini un bouquin de développement personnel (faut que j’arrête de passer du temps sur ces merdes : la solution c’est toujours « s’aimer et s’écouter soi-même » et perdre à chaque fois des heures de mon temps pour cela me rend folle.) et je me suis dit
BORDEL NORMAND
IL EST TEMPS.
TU VAS FERMER UN PEU TA GUEULE ET PUIS SURTOUT TON CERVEAU ET  TU VAS ARRÊTER DE RÉFLÉCHIR OU DE CHERCHER DES RÉPONSES À TES QUESTIONS
TU VAS FAIRE TON PETIT BONHOMME DE CHEMIN EN AYANT BIEN RIEN À FOUTRE DES AVIS DES AUTRES.
ALORS DANS L’ORDRE
– NIQUE Ma peur de la page blanche parce que bon est ce que ça a encore du sens d’écrire sur l’intime et puis ça fait quand même sept ans que j’écris ici et il faudrait peut-être varier les gens attendent un contenu spécifique sur Retard et moi si j’ai envie d’écrire autre chose est-ce qu’ils me liront quand même et puis est-ce que Retard n’a pas son identité propre maintenant est-ce qu’il faudrait pas partir et laisser sa place à quelqu’un d’autre ROLALA TA GUEULE
– NIQUE Non mais là en ce moment je vais pas bien du coup je vais pas imposer ça aux gens c’est ptet mieux de rester seule et puis de me débrouiller avec mon gros tas de merde là parce que de toute façon il n’y a pas de solutions donc autant la garder pour soi et pas partager, je suis une grande personne c’est douloureux MAIS TOUJOURS TA GUEULE EN FAIT
– NIQUE bah je vois pas trop comment me sortir de mes schémas tout pétés là c’est pas faute d’essayer mais bon je comprends bien que je suis coincée il va falloir faire avec et puis c’est tout je suis une personne déprimée MAIS FEEERME LAAAA
Dans ces temps compliqués où tout ressemble à un champ de merde à la merde, je fais mon grand ménage de 2019 m’attaque à la javel à ma petite maison intérieure, dont certains recoins sont bien moisis depuis maintenant des années. Et pour qu’elle resplendisse, et ça passera par en avoir rien à foutre des attentes des autres. Et des miennes.
Expérimenter d’abord. Constater ensuite. Pas écouter les rumeurs. Comme un scientifique.
Bon vrai début d’année poussin. N’écoute que ta petite voix et bon courage sur ton propre chemin. Si tu me cherches, je chante « Je survivrais » de Régine, le nez dans les toilettes de mes problèmes existentiels.

Bisou
Marine