RETARD → Magazine

lundi, 24 septembre 2012

AUSSI VITE QUE POSSIBLE ROCKY

Par
illustration

Les garçons en quatrième, je les aimais avec une grosse doudoune Ellesse, un scooter débridé et des nike requins. On partageait les écouteurs de mon baladeur cassette pour écouter la Clinique, mais bon j’étais juste qu’une copine, marine, ça t’apprendra à n’être qu’un petit boudin.

La Clinique - Playa

RETARD → Magazine - La Clinique - Playa
 

En première LV3 Japonais avec mes bouts de cheveux rouges, je croyais être TROP BIZARRE, et il me fallait des gens qui me ressemblent tu vois, alors mes chouchous venaient du Soleil Levant. En pleine période Hello Kitty/J-rock dégueu, j’étais amoureuse de Sugizo de Luna Sea PARCE QU’IL ÉTAIT TROP FORT A LA GUITARE, bien plus qu’Inoran.

 

Luna Sea - Storm

RETARD → Magazine - Luna Sea - Storm

Et puis j’ai vieilli. J’ai eu ma période petit minet du garage, et là, ça fait quelques temps que je suis dans une phase “papa sexy mais avec pas encore d’enfants”, le genre petit trentenaire qui assure. Je cherche que dans cette direction, les autres ne m’intéressent plus, je veux du poil et quelqu’un qui me dise un peu de fermer ma gueule.  Finies les catégories poussins, du poids lourd, bordel.
C’est comme ça.
Enfin je veux bien faire une exception.
Mais juste pour ASAP ROCKY.

En couverture de Jalouse ya pas si longtemps, ce jeune rappeur de Harlem (né en 1988, est ce que cela fait de moi une cougar ?) au sommet de la hype me fait encore plus d’effet que Freddie Prinze Junior quand j’avais 14 ans.
Et c’est pas peu dire.
La première fois que j’en ai entendu parler ?
RIDICULE. Prends toi une swatch quand tu veux slammer dans la foule gros malin.
Toute pleine de clichés de conasse qui écoute “tout sauf du hip hop, mais j’aime bien Kanye West”’, je voyais encore un jeune crétin avec un faux dentier en or, faisant semblant de boire du Dom Perignon Cristal à la bouteille. Sans déconner ami rappeur, on est en 2012, pourquoi tu poses encore avec ton gros joint, que tu fais des rimes avec “money” et que tu mets des morues à moitié à poil dans ton clip que tu traites super mal ?
C’EST L’ENNUI MAXIMUM.
Et puis j’ai été obligé de chroniquer pour un site le nouveau clip de Lana Del Rey, cette meuf au regard de joli saumon élevé en pisciculture. Je t’épargne tout mon pamphlet sur la fille qui est censé sauver la pop mainstream à grands coups de lèvres géantes.
Ça peut faire l’objet d’un livre de la taille du boule de Jennifer Lopez.

 

Lana Del Rey - National Anthem

RETARD → Magazine - Lana Del Rey - National Anthem

Mais je dois avouer que quelquefois, Lana, elle a de bonnes idées (s’être fait faire gonfler les lèvres n’en fait évidemment pas partie). Pour National Anthem, elle a ainsi invité notre jeune ami à jouer dans son clip. Et tu penserais qu’elle lui file quoi comme rôle ? JFK. Au début, tu te demandes comment on peut avoir une idée aussi conne.
Et puis, au bout de 3 visionnages (oui, moi aussi je trouve que c’est beaucoup pour un clip de Lana Del Rey), il s’est passé un truc bizarre.
J’ai eu chaud.
J’ai eu les étoiles du drapeau américain dans le coeur.
J’avais envie qu’il soit mon président. on referait les scénarios sexys qu’avait échafaudés Monica Lewinsky pour Clinton. Incapable d’expliquer pourquoi, son petit regard de bichon maltais et sa façon d’assurer en même temps, de mouvoir ce petit corps tout maigrelet… Pour la première fois depuis la révélation de l’ultra poupouffe Lana, j’avais un peu envie d’être à sa place.

Comme d’habitude, je me suis mise alors à stalker. A récolter toutes les informations que je pouvais avoir sur mon nouveau coup de foutre, un peu à la manière de ma période Leonardo Di Caprio, où j’avais un classeur de 400 pages remplies d’interviews Star Club.

Je voulais tout savoir.

J’ai tout lu.

Une interview sur Vice qui me rappelait qu’il était UN CHEVAL SAUVAGE

Une sur GQ où il se présente plus comme un mec bizarre qu’un gangster (han chouchou, je te jure, il y a que moi qui peut comprendre ton être tout différent)

Et puis, un moment, tu te rappelles qu’il est rappeur, et qu’il faudrait, PEUT-ÊTRE, écouter un peu ce qu’il fait, non ?
La première m’a fait un peu chier.

A$AP Rocky - Peso

RETARD → Magazine - A$AP Rocky - Peso
 

Han, super déçue, c’est quoi ce refrain tout pourri ? (mais bon, spéciale dédicace à la fille aux cheveux verts dans un clip de rap)

Le deuxième ne m’a pas plus convaincue.

 

A$AP Rocky - Purple Swag

RETARD → Magazine - A$AP Rocky - Purple Swag

J’ai des gouts de merde où on pouvait attendre une meilleure instru ? Et puis surfer sur la vague “Swag”, sans déconner…
Allez, une dernière sinon je m’en vais, j’efface tout et je me concentre que sur Danny Brown.

Danny Brown - Grown Up

RETARD → Magazine - Danny Brown - Grown Up

 (COUCOU DANNY) 

La grosse claque in extremis. Goldie c’est un flow bien maitrisé, c’est une superbe gradation en trois notes, c’est pas un super clip, mais on s’en fout, ça marche, ça fait ronronner le petit moteur spécial de ton cœur, celui qui ne fonctionne qu’à la rage. Efficace comme un bon Timberland
HAHAHA

C’EST LA PIRE COMPARAISON QU’ON POUVAIT FAIRE AU MONDE.

Depuis, Goldie, je l’écoute en boucle, et j’attends. J’attends la suite, j’attends qu’il vienne, j’attends de voir ce que ça peut donner, A$ap Rocky. Rien à foutre que ce soit à la mode, que dans quelques mois il fasse surement des photos avec Terry Richardson et qu’il sorte avec Iggy Azalea, rien à foutre qu’il fasse prochainement le kéké au MTV machin awards 5 rangs derrière Jay-Z et qu’il commence à facturer des featurings avec Rihanna (POURQUOI TU AS FAIT CA A$AP), pour l’instant A$ap Rocky est cool. Et beau.
Je vais attendre ses 30 ans, alors. J’aurais mon papa sexy nasty version 2.0. Avec des dents en or. Je ferais bien attention à lui. Et puis je lui prendrais une swatch. Comme ça, si on lui chourave, bah il chouinera pas. Je trouve que c’est une jolie attention de ma part.

Marine

Leader Autoritaire
Marine est née en 1986 et vit avec un petit chien trop mignon. Après avoir joué avec des groupes de filles ultra classes d'après les autres membres (Pussy Patrol/Secretariat/Mercredi Equitation), elle gagne sa vie en écrivant sur des sujets cools et se la pète déjà un peu. Ca ne l'empêche pas de traîner en pijama dégueulasse le dimanche en essayant de twerker mal sur du William Sheller. L'AMOUR PROPRE C'EST DÉMODÉ OKAY.

Roca Balboa

Bricole Gueurle officielle de la Team Retard
Roca Balboa est née en 1990 et aimerait bien réadopter des rats. Amie d'Anna, la première fois qu'on l'a rencontrée on a vu un petit chaton tout mignon. Puis, en mangeant un kebab sur un banc, on a constaté la bouche pleine d'une viande qu'on connaissait pas qu'elle avait la gouaille la plus hardcore qu'on connaisse. Et un putain de talent pour le dessin. SON SITE PERSO : http://rocabalboa.com/