RETARD → Magazine

jeudi, 10 janvier 2013

BILAN DE MES RÉSOLUTIONS 2012

Par

PFF C’était vraiment une grosse bêtise de les écrire (la faute d’Anna tout ça). Me voilà obligée de constater que je suis une pauvre merde incapable de tenir une bonne résolution. Uhuh par contre ils sont toujours aussi mignons ces petits fantômes. 3. ALLEZ ON S’EN FOUT ON EST PARTI

1-Arrêter de mettre des vêtements avec des trous.

CA J’Y SUIS ARRIVÉE ! Si mes vêtements sont dorénavant troués, je les répare et si ce n’est pas possible, je les jette, comme les grandes personnes soigneuses. Par contre, j’ai toujours l’air dégueu parce que je continue à faire des tâches, mais bon, avec du Vanish et des petites serviettes de table, je finirais bien par arriver à avoir l’air d’une fille qui sent la vanille Yves Rocher, ça doit pas être bien difficile.  

2-Apprendre à la fermer.

Toujours pas. Atteinte de logorrhée verbale (je croise les doigts pour que cela soit un jour reconnu comme une maladie, je pourrais griller les gens à la caisse du Franprix), je ne lache à personne le dernier mot (ou blague foireuse) d’une conversation. Je fonctionne comme cela parce que cela me stresse de te parler, chouchou, et que, si il y a un blanc dans la conversation, j’ai peur que s’affiche dans ta tête un « CETTE DISCUSSION ET CETTE PERSONNE SONT COMPLETEMENT A CHIER ». Résultat je comble à la grosse truelle de verbiage parfois assez pathétique. C’est plus fort que moi, et c’est pas prêt de s’arrêter, à moins de me sortir le mot magique. A titre d’information, c’est « Ta Gueule ». 

3-Arrêter sa fixation sur Claude François.

Je n’ai plus le droit d’en parler au bureau. Sous la contrainte, j’ai du enlever du mur de mon openspace la belle carte postale achetée à Dannemois où Claude nourrit des bébés cygnes. Je ne peux plus en passer en soirée sous peine de me prendre des “Non mais Marine, passe plutôt la version américaine que cette merde, de toute façon il n’a fait que des reprises ce connard ». Le pire, peut-être, c’est le regard méprisant des gens qui tombent sur le beau canevas de l’idole dans mon entrée (les clodettes et sa signature aussi sont au point de croix, c’est super beau). Tout ça pour dire que ce n’est pas moi qui ait stoppé mon obsession, C’EST VOUS QUI M’AVEZ FORCÉ, ENTOURAGE DE MERDE.  

Claude François - Reste

RETARD → Magazine - Claude François - Reste

C’EST MON BLOG A MOI AUSSI OKAY ALORS JE FAIS CE QUE JE VEUX 

4-Me démaquiller avant de dormir

C’est bon, merci la vie, j’ai bien compris que mon teint n’était pas celui, frais et rosé, de mes 16 ans. Dorénavant, je me démaquille, et j’ai même un masque du soir (sic) à mettre sur mon petit visage de fille devenue FEMME pour réguler je ne sais quoi de mon “épiderme agressé par le quotidien”. Dans 4 ans, j’achète de l’antirides que je fais pénétrer avec une gestuelle bien cheloue à base de palper rouler apprise sur Youtube. Comme dirait Françoise, Bonjour tristesse. 

5-Trouver un gentil garçon

Des gentils garçons, cette année, j’en ai trouvé tellement plein que j’ai cru que j’avais enfin découvert la cachette de cette espèce rare. Force était de constater qu’ils se planquaient les salauds. Des drôles, des sympas, des beaux, des intelligents, parfois les quatre en même temps, le garçon est devenu chez moi promesse de joie et détenteur de moments magiques. Par contre, pour passer à l’étape love, bah comme d’habitude, je rame, sans pagaies mais avec les deux bras, dans une barque qui prend l’eau, à contre courant, dans une mer déchainée, pendant que dans le ciel noir s’inscrit en lettres de feu ”Laisse tomber Marine et mets toi plutôt au Scrapbooking”. 
A moins que…? 

6-Arrêter d’appeler les garçons « chouchou »

Jamais. Quelle idée stupide et teeeellement 2012. Quand les gens sont chouchous, il faut leur dire. Le “chouchou” se porte haut cette année. Par contre, j’arrête de le dire à tout le monde. Juste aux gens que j’aime vraiment fort. Sinon ça fait faux mondain genre Henry-Jean Servat, et bien que ses papiers dans Paris Match vont très bien quand je prends mon bain chez mes parents avec le soin aux algues de ma maman, je préfèrerais plutôt éviter de copiner avec Michelle Torr. Désolée meuf, j’ai autre chose à faire qu’à t’emmener danser ce soir. 

Michelle Torr - Emmène-moi danser

RETARD → Magazine - Michelle Torr - Emmène-moi danser

7-Continuer d’aller à la gym suédoise

Je n’y ai plus foutu les pieds à partir de février :D . Mais c’est pas ma faute okay, j’aime pas le sport en salle, ça sent les pieds, la transpi, et ya des meufs qui ont l’air d’avoir été payées juste pour me foutre des complexes (ALLO, T’AS PAS VU QUE T’ÉTAIS DÉJÀ MÉGA BONNE ? CASSE TOI DE LÀ CONASSE). Alors cette année, je reprends le jogging, le roller, la piscine, la patinoire, tout ça dehors, et je ne refous pas les pieds à l’intérieur d’un gymnase avec des morues moulées dans du spandex décathlon. Si je ne gagne pas des abdos en béton, je ferais peut-être le plein d’amour propre, et ça les ptits pères, pour avoir personnellement une jauge qui varie du simple au double, on en a jamais assez.

8-Devenir l’équivalent des Destiny’s Child avec Mercredi Equitation

Projet toujours en cours, (et plus que jamais je dirais même) même si on a perdu Elsa sur la route, partie aux Pays-Bas. On a néanmoins récupéré Elise, et je pense que je suis à deux doigts d’arriver à motiver tout le monde à jouer en body noir et à laisser tomber le rock and roll pour le R’n’B. Je sens que si on avait fait cette transition plus tôt, ils nous auraient peut-être laissé une place sur l’album de reprises de Jean-Jacques Goldman. Je ne sais pas celle que j’aurais aimé interprété. AH SI

Jean-Jacques Goldman - La vie par procuration

RETARD → Magazine - Jean-Jacques Goldman - La vie par procuration

9-Apprendre à cuisiner

Bon, ça, je ne l’ai pas bien travaillé en 2012, c’est ptet pour cela que le livreur de sushis à côté de mon boulot m’appelle par monprénom/menu6/saucesalée/c’estbiença? Mais devinez ce que m’a apporté le père Noel cette année ? UN ROBOT MÉNAGER DE LA MORT. Dans 6 mois, je te fais un soufflé aux truffes blanches qui ira directement dans ton cul en passant par tes yeux pour en tirer des larmes de joie. Et le truc sera même pas congelé, c’est moi et mes ptites mimines qui l’auront fait. T’y crois pas ? Moi non plus. Mais bon, ya toujours un mensonge affligeant dans cette liste, alors… 

10-Continuer d’écrire pour RETARD

La seule résolution que j’ai tenu mordicus, et ça c’est rien que pour toi ami lecteur. En 2012 on a eu des hauts et des bas, je me suis fait pourrir par commentaire (merci les mecs anonymes sur mon article sur le Voguing, chaud au coeur, vous revenez quand vous voulez) autant que j’ai reçu des messages qui ont pris l’autoroute pour toucher le petit machin qui tremble tout angoissé au fond de mon être. Ca m’a donné en tout cas encore plus envie de continuer, plus fort, plus mieux, plus tout, plus fou. Merci en tout cas de lire mes trucs, même si vous êtes pas encore autant que dans le Stade de France. Ca me ferait presque écraser une larmichette. 11-Oeuvrer pour le pet dans le monde (ouais, JE SAIS, C’EST UNE BLAGUE DES NULS)…Quand je vous disais que je voulais toujours avoir le dernier mot avec une blague de merde.

Marine

Leader Autoritaire
Marine est née en 1986 et vit avec un petit chien trop mignon. Après avoir joué avec des groupes de filles ultra classes d'après les autres membres (Pussy Patrol/Secretariat/Mercredi Equitation), elle gagne sa vie en écrivant sur des sujets cools et se la pète déjà un peu. Ca ne l'empêche pas de traîner en pijama dégueulasse le dimanche en essayant de twerker mal sur du William Sheller. L'AMOUR PROPRE C'EST DÉMODÉ OKAY.