RETARD → Magazine

mardi, 23 décembre 2014

BONNES VACANCES LES PETITS POUSSINS

Par
illustration

Punaise.

L’année 2014 se termine et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on n’a pas vraiment chômé. Sans déconner, de l’histoire de Retard, ce fut les 365 jours les plus chargés auxquels on a du faire face. Entre nouvelle venue (coucou Marion) et ancienne partie (le retour d’Anna en France), entre les expositions et les festivals, entre les ruptures et les rencontres amoureuses, on n’a pas eu le temps de se toucher les cheveux et de regarder les rediffusions des Anges de la Téléréalité. Et, même si c’était éprouvant, je pense pouvoir parler au nom de toutes en disant qu’on s’est drôlement bien marrées.

Comme actuellement, on essaie de surfer sur cette vague POSITIVE DE JOIE DE VIVRE, on s’est dit « tiens, si on faisait une liste de toutes les choses que nous a apprises 2014? » (Après on a vu que Garance Doré avait fait la même chose, mais c’est ok, Garance c’est une meuf Retard qui le sait pas vraiment). Tu trouveras ci-joint nos petits apprentissages et tu peux faire la même chez toi pour être fier de tout ce que tu as accompli en 2014. On te laisse, on va bouffer des grosses bûches aux marrons en rigolant jaune aux blagues de notre tonton bourré.

On t’aime et on te retrouve en 2015 !

Marine.

Marine

- Changer de taf c’est cool, surtout quand le nouveau DÉFONCE.

- Changer d’appartement c’est cool, surtout quand le nouveau DÉFONCE.

- Tu peux dire « non » à plein de situations et ne pas être une conasse, mais peut-être que des gens vont penser que t’es une conasse, et c’est pas très grave.

- Si tu veux faire les choses bien, il faut faire des choix, et peut-être mettre de côté pendant un temps des projets qui te tiennent à coeur. Ça fait chier, mais ya que 24 heures dans une journée.

- Les minishorts ça fait un gros cul, surtout quand t’as un gros cul.

- Ne JAMAIS rien attendre de personne, comme ça tu n’es jamais déçu, et la vie EST UNE ÉTERNELLE SURPRISE (smiley qui jette des cotillons)

- Le Hula-hoop (j’espère que notre relation continuera encore avec le temps, cher cerceau magique)

- Il y a une grande différence entre prendre soin de soi et être superficielle. Du coup tu peux mettre de l’anticernes et pas forcément être une fille comptoir des cotonniers. Enfin j’espère parce qu’actuellement je mets LA RACE D’ANTICERNES.

- Les garçons c’est nul (mais j’espère secrètement que 2015 me donnera tort)

Elsa

- Mon frère avait raison, à partir de 25 ans c’est plus difficile de boire tous les week-ends sans prendre de poids.

- Mais faire du sport ça se voit sur le corps, et c’est cool quand quelqu’un te demande quel sport tu pratiques. En espérant qu’il ne pense pas rugby.

- Prendre la pilule et être célibataire, les deux ensemble, ça ne sert à rien.

- J’aime pas être célibataire

- Avoir un boulot (plongeuse) à côté des études, ça me sauve la vie.

- Je ne veux pas être designer comme les gens l’entendent. Tu peux m’appeler « Conductor of Fellowships ». C’est mon nouveau titre.

- Je conduis comme un pilote…. saoul.

- Les parents c’est sacré

- J’aime le froid. Surtout quand j’arrive chez moi.

- Frits Philips est mon idole 2014

- Je suis fan de RETARD et ça me stresse d’être si absente. Je reviens en 2015 !

Anna

- Parfois il suffit juste de se lancer.

Pour apprendre à tatouer il faut tatouer, pour savoir comment monter une marque, il faut juste le faire. Ça sert à rien de se poser mille questions pendant dix ans, de peser le pour et le contre, de se demander si c’est une bonne idée, il faut juste le faire, et on verra après.

- Être en couple n’est pas une obligation (et la solitude c’est COOL).

J’ai jamais vraiment compris ce besoin de ne pas être seul(e), et encore moins cette année. Cette année, après genre cinq ans de collocation, j’ai déménagé dans un appart toute seule – ça coûte une blinde mais c’est royal. Dans le même sens, j’apprécie énormément le fait d’être célibataire, je ne vois pas ce que je ferais sur Tinder, en plus je ne sais pas draguer, et c’est super bien d’être seule et de n’avoir de comptes à rendre à personne.

- Ici c’est bien aussi.

C’est chouette de partir à l’étranger pendant douze mille ans, de voyager, de former la jeunesse, tout ça. Mais revenir, ça fait vraiment du bien. Ça fait huit mois que je suis rentrée, j’ai eu le temps d’y penser, et en fait, je suis plutôt satisfaite – j’ai l’impression d’avoir plus avancé dans ma vie en huit mois à Paris qu’en trois ans à Austin.

- Rien n’égale les copines.

Pendant des années, je n’ai eu presque que des amis masculins, c’était cool aussi, on jouait au baseball le weekend, on s’écrasait des canettes de bière sur la tête et on mangeait beaucoup dans les buffets all-you-can-eat asiatiques; et les filles c’est peut-être relou, et avec RETARD on a beau très mal se parler et pas du tout pouvoir réécrire Quatre Filles et Un Jean parce qu’on rentre pas dans les jeans les unes des autres, quand on se bouge le cul, on arrive à faire des trucs chouettes, et je suis bien contente qu’on soit copines.

Bisou 2014, c’était cool, mais j’ai bien envie de rencontrer 2015.

Marion

- Quand on investit beaucoup de temps et d’énergie dans un projet, il y a parfois des moments de doutes, mais que ce soit pour Retard, Animals ou mon boulot, je me rends compte que l’effort paye et que ça vaut donc vraiment le coup.

- L’expression « Un mal pour un bien » marquera 2014. Des choses m’ont blessée cette année, mais m’ont également permis de vivre d’autres choses encore plus belles. Avancer en l’ayant en tête est une bonne philosophie de vie.

- Les amis, c’est la vie. Je le savais déjà mais j’ai eu besoin d’eux cet été et ils ont assuré. Les gars, les meufs, merci. Je vous aime. Sisi la famille.

- Arrêter d’avoir les cheveux très longs, c’est un pas vers l’âge adulte et vers moins de temps passé à se les sécher. Deux avantages non négligeables.

- Ca fait un peu « discours Miss France » mais dire la vérité aux gens qui le méritent, c’est important. Même si certains trucs sont parfois durs à dire ou à entendre.

- C’était trop bien d’aller à Copenhague, j’aime tellement cette ville. J’aimerais y vivre. Ou à Bruxelles. J’aimerais aussi avoir un scooter et un chien japonais.

- En fait, j’aime bien le fenouil (mais quand il est cru).

Ophélie

- Il ne faut JAMAIS s’inscrire dans une agence immobilière (pas de Joyeux Noël pour l’Agence Immopolis)

- Rester à Paris au mois d’Août en cherchant du travail, ben ça sert à rien, il était temps que je m’en rende compte.

- Pour aimer son métier de barmaid et apprécier les clients, il faut être aussi bourré qu’eux.

- L’amour, ce n’est pas qu’une histoire d’eau fraîche et de petits oiseaux, c’est surtout une affaire de respect et de CO-MU-NI-CA-TION.

- Laver ses draps plus régulièrement donne moins de boutons sur la figure.

- Il ne faut demander l’autorisation à personne pour entreprendre des projets, aussi débiles ou ambitieux soient-ils.

- J’aimerais vivre en colocation toute ma vie tellement c’est bien (un soir tu rentres supra déprimée, tu t’apprêtes à te rouler en boule dans le lit, mais tes colocs t’attendent avec de bons trucs à manger et de la musique cubaine pour te faire croire que t’es à la mer, MERCI LA VIE).

- Le Yoga c’est pas si nul que ça en fait. Mon dos me dit carrément merci tous les jours.

- Aller voir un psy, c’est découvrir qui on est et c’est passionnant.

- On est pas obligé de partir loin pour être complètement abasourdie par la nature. J’ai redécouvert à quel point nos régions françaises sont magnifiques : La Dune du Pilat, la pointe de la Normandie, la Camargue… c’est complètement malade.

Marine

Leader Autoritaire
Marine est née en 1986 et vit avec un petit chien trop mignon. Après avoir joué avec des groupes de filles ultra classes d'après les autres membres (Pussy Patrol/Secretariat/Mercredi Equitation), elle gagne sa vie en écrivant sur des sujets cools et se la pète déjà un peu. Ca ne l'empêche pas de traîner en pijama dégueulasse le dimanche en essayant de twerker mal sur du William Sheller. L'AMOUR PROPRE C'EST DÉMODÉ OKAY.

Anna Wanda

Directrice Artistique et illustratrice
Anna est née en 1990 et se balade avec un collier où pend une patte d'alligator. Graphiste et illustratrice particulièrement douée (sans déconner), elle n'est pas franchement la personne à inviter pour une partie de Pictionnary. Toujours motivée et souriante, c'est un rayon de soleil curieux de tout et prêt à bouncer sur un bon Kanye West, tout en te parlant de bluegrass. Par contre, elle a toujours des fringues plus jolies que toi. T'as donc le droit de la détester (enfin tu peux essayer, perso j'y arrive pas). SON SITE PERSO: http://wandalovesyou.com