RETARD → Magazine

jeudi, 08 décembre 2011

C.A.T.C.H : Croire A Tout C’est Humain

Par
illustration

 Ecrire un article sur le catch c’est casse-gueule (ouais pour faire Gonzo je mets des mots vulgaires dès le début, mais mon cœur saigne en le faisant). Le Catch c’est la quintessence du beaufisme pour certain, un support de l’Américanisme triomphant pour d’autres et, pour les plus fins psychologues, un spectacle a l’homo érotisme latent. Et après avoir employé autant de mot qui finissent par -isme, en mec normal je devrais sauver ma street credibility en vous disant que le catch c’est naze alors que la Lucha Libre, ça c’est un vrai sport : « Et en plus tu vois au Mexique c’est des dieux qui enlèvent jamais leur masque, et puis leurs masques ils sont trop cool et que en plus leurs masques c’est trop un symbole ». Alors mettons les choses à plat, la Lucha c’est beau et aérien mais la WWE a aussi ses luchadores. (Je rajoute quelques liens à la fin pour vous convaincre sans trop vous distraire, vu que votre Facebook se sent bien seul à cause des 3 secondes que vous avez passé sur cet article).  

Quand j‘étais gamin je manquais jamais le Catch. Tranquillement installé dans le canapé familial avec une tartine pain beurré/chocolat en poudre, je voyais les exploits de Hulk Hogan et de The Undertaker. Et à l‘époque, je vivais le truc à fond. J’avais mal pour eux quand ils subissaient une prise de soumission, je lâchais un grand « Hoooo » devant une manchette bien placée, bref j’étais dedans. J’ai fait des cauchemars après avoir vu The Undertaker arriver dans la salle sous un cercueil pour la première fois. Et ma tartine précédemment citée a souvent volé dans la pièce quand un Heel (Dans le catch, depuis des siècles, un gentil Face défie un méchant Heel ) se montrait vraiment trop déloyal. Mais bon, depuis peu je paye ma taxe d’habitation, je suis donc un adulte. Et en adulte je devrais plus croire à tout ça … Et en mec blasé, je me dis que les jeunes d’aujourd’hui, entre deux tournantes filmées sur leur Iphone ils sont trop blasés aussi pour y croire. Que, si ils délaissent YouPorn 50 minutes par semaine pour mater du catch, c’est pour apprendre de nouvelles clef de bras pour se tabasser à la récré. Et puis l’autre soir j’ai vu la lumière :

 

Rey Mysterio

RETARD → Magazine - Rey Mysterio
 

Pourquoi la lumière ? Et bien lisez ce qu’il y’a sous la vidéo : 

Clip sur Rey mysterio.



Music : Porcelain – Moby


Réalisé par : Pauline  

Pauline, je l’imagine bien. Elle à 11 ans, va dans un collège pourri où les filles de son âge se demandent déjà si sucer c’est tromper. Le matin elle rentre en cours en enjambant les mecs qui effritent leurs boulettes en écoutant Booba. Mais Pauline, elle s’en fout de tout ça. Après trois quarts d’heures de bus et 10 minutes de marche à porter son sac Eastpack de 10 kilos (sur une épaule), elle vire tout le monde du salon, se prépare une tartine Beurre/chocolat en poudre, et là elle oublie tout en regardant Rey Mysterio et CM Punk s’affronter. Fini le collège pourri, les concours de pets dans le bus et les mains aux fesses. Elle y croit quand elle voit le Big Show se faire péter la cheville par Mark Henry, elle fait « Hoooo » quand Mason Ryan balance Dolph Ziggler à 2 mètres au dessus du sol.

Elle est comme ça la Pauline, la fille qu’on aurait rêvé de rencontrer à 11 ans, mais on l’a surement croisé et on ne l’a jamais su. Je sais pas si elle y croit vraiment, mais un soir, dans sa chambre, entre deux posters de Triple H et de John Cena elle a pris l’ordinateur de son grand frère et elle a mis une chanson de Moby (qu’elle a entendu dans une pub) sur des images de Rey Mysterio. Elle le trouve surement cool avec ses tatouages et son masque, pendant la piste 3 de American Idiot, elle mit sur Youtube LA vidéo de son idole. Les commentaires vibrants qui ont suivit flattent son ego : « Trop bien avec la musique 3 video ^^ » et le sublime de sobriété « Bravo pour ta video ». Elle se sent plus seule dans sa chambre. De plus pour ceux qui doutaient de la jeunesse des fans de Catch actuels, comptez le nombre de gens qui ne connaissent pas la chanson dans les commentaires. trouvez l’année de sortie de Play de Moby. Prenez un coup de vieux.
 

C’est ça en fait le catch, le storytelling est too much, les messages des Catcheurs qui recommandent de ne pas reproduire les gestes flinguent un peu le truc. Mais quand on y croit, on passe une heure les yeux écarquillés en lâchant des « Hooooo » et en ayant mal pour eux. On trouve même émouvant le passage de la vidéo de Pauline (à partir de 1 : 51, quand il relève son adversaire, en plus c’est synchro avec la chanson …). Alors débranchez un peu le cerveau, oubliez que vous êtes déjà blasés et matez vous une bonne heure de Catch.

 Pauline l’a fait en 2007, moi en 2000 et en 1963 un petit garçon a lui aussi balancé sa tartine pain beurré/chocolat en poudre parce que le Bourreau de Béthune avait fait un sale coup à l’Ange Blanc. Je le sais parce que mon père nous rappelle toujours que l’Ange Blanc n’a jamais enlevé son masque et c’est lui qui m’a appris le coup des tartines beurrées. Et je me dis qu’il a beau payer des impôts (ce qui fait de lui un vrai adulte), quand il me voyait hurler devant ma télé en 2000, au fond de lui il hurlait aussi. Juste parce qu’il voulait y croire encore. Alors oui, aujourd’hui j’ai remplacé la tartine beurrée par de la Kronenbourg tièdasse, mais le mercredi soir sur mon canapé devant AB1 j’ai encore envie d’y croire pour passer un bon moment. Comme Pauline, et le petit garçon qui est devenu mon père. Croire c’est humain, et si en plus ça permet de voir des gars se la coller violemment, j’ai pas envie de bouder mon plaisir ou de réfléchir aux implications sociales du Catch dans la société Mexicaine …En plus, les tatouages de John Cena, ils claquent grave !   

Lexique pour jeune débutant : 

Hulk Hogan : Catcheur a la pilosité faciale légendaire, LE catcheur ancienne génération par excellence. 

The Undertaker : Idole de l’auteur de l’article. C’est un croque mort, mais au fil du temps il devient de plus en plus sombre et mystérieux. Ses entrées dans la salle ont marqué tout ceux qui suivaient la WWF, ses combats où le vainqueur était celui qui enterrait vivant son adversaire sont rentrés dans l’histoire.

Pour vous :   

Le Bourreau de Béthune / L’Ange Blanc : Catcheurs Français, les idoles de toute une génération. Avec le petit Prince et André le Géant ils sont les meilleurs représentants de l’Age d’or du catch Français. R

egardez la vidéo suivante, c’est pas vachement mieux que tout ce qui passe à l’Elysée Montmartre de nos jours (Dans les années 50/60 c’était là qu’il fallait voir du Catch)? : vidéo en cliquant ici bro

The Undertaker - best of best promo ever

RETARD → Magazine - The Undertaker - best of best promo ever

Lucha Libre : Forme mexicaine du catch, surtout connue de nos jours grâce aux masques des lutteurs. Mais pour y revenir, l’Ange Blanc et le bourreau de Béthune aussi ils en avaient, des masques.  

Bon allez, je vous en mets une petite vidéo quand même :  

Et de nos jours ça donne ça :   

La Mejor Lucha Libre Del Mundo

RETARD → Magazine - La Mejor Lucha Libre Del Mundo

Jean

Jean est né en 1988 et frétille de la mèche. Ex-colocataire d'Ophélie, on aimerait bien lui faire une belle biographie avec des trucs gentils mais ce connard à l'accent chantant de Toulouse préfère Joe Dassin à Claude François. Alors IL IRA SE FAIRE VOIR AU PAYS DES OISEAUX HAHAHA (parle lui des pigeons tu comprendras).