RETARD → Magazine

vendredi, 25 novembre 2011

ELSA POUR LES NULS

Elsa c’est ma copine à moi. Evidemment elle ne fait pas partie de ces gens autocentrés qui peuvent écrire sur eux mêmes (Maïwen ? moi ? Thierry Ardisson ? ….)

Alors manque de pot, comme je suis la personne qui la voit presque tous les jours, il a fallu que je m’y colle. Après avoir versé quelques larmichètes entre 2 bidonnades en lisant les articles sur Marine et moi, voici TON TOUR BITCH. 

Elsa est un ovni, la personne la plus à l’ouest que je connaisse. Le genre de personne complètement paradoxale, à la fois méga désorganisée mais qui re-classe tes vêtements par style et couleur dans ta valise avec une jubilation presque malsaine, à la fois reine du ramenage de boulet psychopathe en soirée :

« - Tiens je vous présente Henri, je viens de parler avec lui dans la rue… 

- Ah oui les fameuses deux heures où on était censé boire une bière avec TOI ELSA.

- Il a fait la musique du dernier défilé de Jean-Paul Gautier….

- Non Elsa ce type veut juste te sauter. bonjour Henri on est très contents de t’avoir à la table, toi et tes croutes de coke sur le rebord des narines. »  

mais qui contrairement à toi, arrive à entretenir de longues relations fiables et épanouissantes avec des gentils, intelligents et beaux garçons.

Tandis que tu es transie de peur 2 mois à l’avance à l’idée de prendre un AR Paris-Toulouse avec Easyjet (1h05 de vol),Elsa trouve ça trop cool de mourir un jour dans un crash d’avion.

Par contre réussir un break super simple à la batterie, là ça se fait pipi dessus.  

Elsa c’est un peu ce pilier de la vie qui sera toujours là pour ses vrais amis, avec toujours des sages paroles :

« bah c’est qu’une couille molle Ophélie il faut arrêter le massacre là… » 

par contre préfère l’option de monter une tente en bas de chez elle pour l’apercevoir, elle a en effet développé une certaine difficulté à répondre au téléphone, et update rarement son Facebook.

  

Traumatisme. Elsa n’est qu’une enfant lorsqu’une terrible tragédie s’abat sur elle. Le jour de son 8eme anniversaire, nouveau beau-papa a préparé un gâteau au chocolat. La petite Elsa prend une part, puis deux, elle se ressert, et là le drame, une overdose de chocolat, sa vie ne sera désormais plus la même.  

Si vous voulez lui faire plaisir à Noël, soyez plus fins que tous les branleurs avec leur boite Mon Chéri, offrez lui donc 500G de Saumon norvégien fumé, et là vous éviterez une catastrophe de type vomitif. 

PASSION SAUMON

À l’âge de 15 ans les règles et la mèche émo, Elsa apprend la batterie toute seule comme une grande dans le groupe de son frère, The Metropolitans. Des années de laborieux roulements plus tard, elle se retrouve dans les Fury Furyzz à Paris, continue les breaks approximatifs et les tournées au 4 coins de la France, et rentrera ainsi dans la légende avec son audacieuse combi ultra moulax blanche et le masqueà gaz de son grand-père sur la tête .On vous l’a dit Elsa n’a pas vraiment peur de grand chose. 

 
Côté mode , on observe le même problème bipolaire. Elsa se fout de la tendance et collectionne une série de sacs dont je ne comprends pas l’esthétique (en gros ils sont moches), mais arbore bizarrement le même dégradé capillaire que toutes les hipsteuses en vogue : 

Et en fait, ça lui va très bien. 

Elsa est aussi la fille qui m’a introduite dans le monde merveilleux du SHORT. elle l’a toujours porté, de toutes les formes, les couleurs, mais si Carine de Roitfeld devait choisir la pièce icone de sa garde robe, ce serait sans nulle doute le short Levis brut coupé par ses soins qui lui fait un fessier complètement indécent.

Très bien gatée par la nature, Elsa entretient tout de même son boule à base de cinq séances minimum de piscine par semaine. y’a pas de secret poupée.

Par contre elle a aussi testé pour toi le régime dukan/ducon, et ça crois nous, c’est de la merde en boîte.

Côté boulot la demoiselle fréquente les cours d’Architecture, et se dirige pour le moment vers le Design Urbain. Elle dégote à Montréal le stage de ses rêves et fantasme déjà une grande carrière à New York accompagnée de son troupeau de stagiaires sous-payés qu’elle appellera affectueusement les « Bauhaus boys » (oui il n’y aura que de jeunes et beaux garçons).

En amour Elsa est mon modèle. Pendant que tu te tortures à ne pas renvoyer le deuxième message de l’humiliation « bon t’as pas répondu, mais t’es sur que tu fais rien ce soir….? » 

Elsa, elle, serre les dents et se dit avec philosophie que si il en vaut la peine il rappellera forcément. Genre un peu inhumaine la meuf.   

Ouais Elsa c’est ma copine à moi, parce qu’on a partagé ensemble le pire comme le mauvais depuis 5 ans, 

parce qu’on peut parler du caca mou tout en allant voir l’expo d’Arman à Beaubourg, Parce qu’un jour on a décidé de partir au Canada et qu’on l’a vraiment fait, parce que sa capacité à relativiser m’impressionne autant que celle de me supporter, parce qu’elle aime le saumon et les sacs moches, parce que faire du vélo de la piscine et du vélo et de la piscine 24/24h cet été sans s’engueuler une seule fois c’était vraiment chouette,

Bref parce que Elsa, c’est ma copine à moi. 

Ophelie

Ophélie est née en 1988 et un super putain de vélo. Leader de groupes de filles aussi ultra classes ( Fury furyzz et Mercredi Equitation), la jeune donzelle au casque d'or dorénavant chroniqueuse radio et constellée de tatoo fait parfois un peu flipper. Elle crie fort, quand même. Mais au cas où, rappelle toi ces propos: elle fait les soldes chez Jennifer, et possède la larme facile à l'écoute d'un bon vieux titre de son cd de dance machine 2001. Un coeur en chamallow on t'a dit.