RETARD → Magazine

dimanche, 15 janvier 2012

J’AIME LIRE

Par
illustration

 La vie c’est une grosse pute flippante, un mec déguisé en gorille chargé de te traumatiser dans le train de l’horreur du temps. Chaque matin tu te réveilles en ne sachant pas si tu te feras percuté par un bus (comme Roland Barthes), noyée dans un lac (comme Léopoldine, la fille de Victor Hugo), ou le coeur exterminé par un blaireau (comme heu… toi, jsuis sure, par exemple).

Et bizarrement, beaucoup de gens la trouvent pertinente, normal, la routine. On les croise régulièrement à des soirées, ils portent des pantalons avec des élastiques, des chaussures de skate larges, ramènent leurs canettes et te font chier au bout de trois bières avec un “Carpe Diem” que j’aimerais leur foutre bien profond.

Blaireau de hippie.

La vie c’est une chose grave et sérieuse qui mérite qu’on s’y attarde, de manière plus aboutie qu’autour d’une bavaria pas fraiche avec un joint pourri sur lequel tes copains stagiaires en communication culturelle tirent pendant que tu es au toilettes.

La vie mérite des livres.

J’ai rien à foutre de plein de trucs, de mes vêtements, de ma déco, de mes produits de beauté. Mais gare à toi si tu t’approches de ma putain de bibliothèque. Depuis que je sais lire mes livres c’est ma vie en papier, c’est mon esprit en petits volumes, l’étalage surement narcissique d’un savoir accumulé depuis des années en usant mes yeux et en me niquant le cou. C’est ma perception du monde montée sur des cochonneries Ikea. Je les abime mais t’as pas interet à faire pareil, je gribouille dessus des conneries que je crois pertinentes et belles mais que je relirais jamais tellement c’est naze.

Les livres ne m’ont pas appris la vie. Cette conasse s’est bien chargée de me filer des petites baffes, comme ta copine bourrée quand toi même tu as trop bu.

- CA VA ?

- Ouiui, mais arrete de me taper

-NON MAIS CA VA VRAIMENT PARCE QUE TU DORMAIS ET J’AI EU PEUR DU COMA ETHYLIQUE ET PUIS TU PARLAIS DE PARTIR ALORS J’AI FLIPPÉ ET PUIS

- ARRETE DE ME TAPER PUTAIN

Ma bibliothèque c’est le moi que je suis et que j’aimerais être, les trucs que j’ai acheté parce qu’ “il faut absolument les avoir lu” et que ça m’a fait profondément chier et puis ceux que je planque derrière la première rangée parce que j’ai honte quand les gens viennent (coucou Twilight). C’est un peu de mon histoire familiale avec les ouvrages de 1800 sur l’Alsace offerts par mon grand père et les Pleiades que je reçois parfois à Noel par ma maman.

-AH NON PAS PROUT MAMAN HEIN (J’aime bien appeler Proust Prout, parce que c’est chiant Proust, et c’est rigolo de dire A la recherche du temps perdu de Prout)

Pardon Marcel Prout

Dans ma bibliothèque il y a ceux que j’ai aimé tellement fort et que je ne prêterais jamais (Belle du Seigneur d’Albert Cohen ne quittera JAMAIS sa petite planche, plutôt CREVER, t’as 14 euros bah va l’acheter AU LIEU DE LIRE CETTE MERDE). Ceux qui m’ont formés et que j’ai pourri avec des mots cuculs au lycée. Je me baladais avec genre “MOI AUSSI JE PENSE” (le Virgin Suicides de Jeffrey Eugenides, j’ai même mis un autocollant de fleur séché et j’ai PLASTIFIE SA COUVERTURE, OUI MADAME). Il y a les douloureuses leçons de vie, ceux que j’ai refermé avec peine et que je ne veux plus jamais réouvrir (au choix toute la littérature concentrationnaire étudiée pendant mon cursus, de Charlotte Delbo à Robert Antelme, ou encore n’importe quoi lu entre mes 16 et 19 ans quand j’étais encore une chochotte plein d’illusions genre bah heu Love Story de George Segal, si c’est pas cucul et SUPER BEAU) 

Check la petite fleur en bas de bouffonne

Il n’y a aucune putain de pertinence dans ma bibliothèque et je vous emmerde. Lester Bangs côtoie… ah merde des bouquins sur le Punk mais bon ils font le meme format alors ça compte presque pas. André Gide squatte par contre près d’Hubert Selby Junior et un livre sur Britney Spears a coincé son gros derrière entre mon évangile reçu à ma première communion et la Bible (pardon Jésus).

Mes livres c’est plein de portes parallèles vers des univers supra géniaux comme il y en avait dans Code Quantum. Ca mene vers des leçons de vie, ça te fait des points d’expérience comme dans les jeux de rôles, l’épée et la tenue d’elfe chanteur en moins. Une fois que t’en ouvres un, tu peux pas te permettre de le survoler, faut rentrer dedans, l’auteur te file les clés de la maison qu’il a dessiné et décoré pour toi et t’as intérêt à bien occuper l’espace. Squatte les lieux et mets les fringues qu’il te dit. Tu verras que t’es belle en Anna Karenine (bien plus que chez Dostoievski).

Et à ce moment là le temps et ton cerveau se mettent alors sur stand by. Fini le blaireau qui quand tu as évoqué ton amour des livres essaie de te convaincre de lire Mange, Prie Aime en te balançant sa fumée de beuh dans la face.

Le livre est là avec sa grosse couverture en couleurs de vrai livre et te dit de rentrer avec lui, comme le mec trop beau qui faisait du surf pendant tes vacances à Montalivet.Le livre dit au blaireau qu’il pue et te ramène chez toi.Sur la route il te console de ta peur de vivre et tu n’es plus seule.

Je t’aime livre, à tout à l’heure dans mon lit.

Salut, on est les gars de Code Quantum et on aimerait bien te voir ouvrir un bouquin.

A voir :http://bookshelfporn.com/

Marine

Leader Autoritaire
Marine est née en 1986 et vit avec un petit chien trop mignon. Après avoir joué avec des groupes de filles ultra classes d'après les autres membres (Pussy Patrol/Secretariat/Mercredi Equitation), elle gagne sa vie en écrivant sur des sujets cools et se la pète déjà un peu. Ca ne l'empêche pas de traîner en pijama dégueulasse le dimanche en essayant de twerker mal sur du William Sheller. L'AMOUR PROPRE C'EST DÉMODÉ OKAY.

Anna Wanda

Directrice Artistique et illustratrice
Anna est née en 1990 et se balade avec un collier où pend une patte d'alligator. Graphiste et illustratrice particulièrement douée (sans déconner), elle n'est pas franchement la personne à inviter pour une partie de Pictionnary. Toujours motivée et souriante, c'est un rayon de soleil curieux de tout et prêt à bouncer sur un bon Kanye West, tout en te parlant de bluegrass. Par contre, elle a toujours des fringues plus jolies que toi. T'as donc le droit de la détester (enfin tu peux essayer, perso j'y arrive pas). SON SITE PERSO: http://wandalovesyou.com