RETARD → Magazine

mardi, 03 mai 2016

La voix de sa génération (LOL)

Par
illustration

Je suis une vieille rageuse jalouse. C’est moche, mais c’est comme ça.

J’ai un peu de mal à me réjouir pour les autres. J’y arrive toujours, mais dans un premier temps, il y a souvent un éclair de grosse connasse qui passe dans mes yeux et qui ramène tout à moi.

A l’annonce d’une bonne nouvelle, un éclair : pourquoi il ne m’arrive pas la même chose ? Il y a un problème avec ce que je fais/ce que je suis/ ce que je dis ? Pourquoi ça lui arrive à elle/lui alors que rien ne se passe dans ma vie ? C’est pas faute d’essayer pourtant d’agiter très fort les bras et tout pour que les choses évoluent… Hein, pourquoi pas moi, comme disait dans une version ukulélé chiante la belle Mareva Galanter ?

Mes amies les plus proches ne subissent évidemment pas ces colères de bouffonne nombrilliste. Et puis, je peux être sincèrement contente pour les gens, surtout quand je sais qu’ils obtiennent quelque chose qu’ils attendent depuis longtemps, que c’est amplement mérité, et qu’ils seront trop super dans le nouveau rôle qu’on leur a attribué.

J’ai récemment d’ailleurs tellement grandi spirituellement que j’arrive presque à tenir ce raisonnement avec tout le monde. Si je me crispe d’un coup à l’annonce d’une bonne nouvelle que je serais susceptible d’attendre pour moi, j’arrive aussi dans un élan bien chrétien de ma part (ouh bravo Marine, 7 ans de cathéchisme pour arriver à chier douloureusement un sourire) à me répéter cette phrase lue dans le livre d’Amy Poehler

“Good for Her”.

Cool pour toi quoi.

Après tout, chaque chose arrive en son temps. Alors, si tu arrives à réaliser tes rêves meuf/mec, je suis heureuse pour toi, moi je continue comme dirait le Zadig de Voltaire à cultiver mon jardin pour un jour arriver à réaliser les miens.

Cette réflexion, je commence à la tenir pour tout le monde, sauf une personne.

LENA DUNHAM

RAAAAH LENA DUNHAM

MAIS ELLE EST PARTOUT CETTE MEUF OU QUOI

SÉRIEUSEMENT ELLE PEUT PAS NOUS LAISSER TRANQUILLE ET JE SAIS PAS PASSER L’ASPIRATEUR DANS SON IMMENSE APPARTEMENT D’ARTISTE HOLLYWOODIEN DE MERDE

Je reste une vieille rageuse jalouse que pour elle. C’est bien non ? De pas se soutenir entre meufs, de cracher son venin sur quelqu’un qui se bouge.

Des fois je suis vraiment trop bon esprit.

Pourquoi sa série marche alors que bon bof sérieusement j’ai même pas réussi à aller au bout de la saison 1 ? Voilà, si on me demande mon avis (et on a pas besoin de le faire, j’ai ouvert ce webzine juste pour pouvoir le donner) J’ai trouvé que ce n’était pas vraiment le reflet de ma génération, comme tout le monde se touche la nouille à le dire. A vrai dire, j’ai re regardé Sex and the City dernièrement, et, minus les vêtements hors de prix et la monotonie de l’écriture de Carrie Bradshaw (imaginez deux secondes sa colonne : c’est comme si c’était écrit avec les coudes du mec qui s’occupe du courrier du cœur de star club), j’ai trouvé que les problématiques que les copines de Sarah Jessica Parker abordaient bien plus dans l’air du temps que celles de Girls. Je suis tellement de mauvaise foi d’ailleurs, que j’ai du surement faire à quelques moments de visionnage de Girls comme ce débile d’Alain Finkielkraut à Nuit Debout. Un “NIANIANIANIA PAUVRE CONNE” qui ne donnait pas vraiment dans le point de vue construit.

Mais qui fait vraiment du bien

PARCE QU’ELLE M’ÉNERVE OKAY ?

GNAGNAGNA PAUVRE CONNE, PAUVRE CONNE | Alain Finkielkraut

RETARD → Magazine - GNAGNAGNA PAUVRE CONNE, PAUVRE CONNE | Alain Finkielkraut
 

Pourquoi elle a réussi à écrire et à sortir un livre alors que j’ai même pas le temps d’enlever le vernis qui se barre de mes doigts de pieds depuis quinze jours ? Comment elle a pu choper un contrat aussi lourd en édition (trois millions de dollars, ABUSÉ) alors que tout le monde dit que l’industrie du livre se casse la figure ? Et pourquoi tout le monde encense ce bouquin alors que si je combine mon journal intime avec celui de quelques copines, j’arrive à peu près au même résultat mais en moins autocentré ? (Ouais, je l’ai lu, je l’ai trouvé à 3 pounds à Londres et c’était juste pour critiquer)

Pourquoi elle arrive à avoir TOUTES LES MEUFS COOLS dans sa newsletter Lenny, et à imaginer un contenu intéressant autour de la condition féminine ? ELLE A EU PERSONNE D’AUTRE QU’HILLARY CLINTON EN INTERVIEW tandis que je peine de mon côté à m’en tenir à un article par mois pour Retard.

Pourquoi a-t-elle été invité à Saturday Night Live alors qu’on sait même pas si elle est actrice, réalisatrice, auteur, scénariste, mais merde, C’EST QUOI TON PUTAIN DE BOULOT LENA DUNHAM ?

T’ES UN SLASHEUR C’EST ÇA ?

TU SAIS CE QUE JE PENSE DES SLASHEURS LENA DUNHAM ?

HÉ BAH JE L’EXPLIQUERAI DANS UN AUTRE ARTICLE PARCE QUE LÀ J’AI PLUS LA PLACE,

MAIS C’EST PAS JOLI JOLI NON PLUS.

Tout ça c’est la faute d’Ophélie, la première à avoir lu son “livre” (je mets des guillemets comme ça tu pourras m’imaginer tout fielleuse en train de faire le geste avec mes petites mains). Alors que ça faisait longtemps qu’on ne s’était plus fâchées, elle a eu le malheur de faire cette réflexion

“Cette meuf c’est trop toi Marine”.

Ah ouais ?

AH OUAIS ?

Ouais Lena Dunham ça pourrait être trop moi : on a à peu près le même tour de taille et le cul tout mou, on adore faire des trucs autour des filles et on écrit beaucoup. On est de grosses toquées aussi, du genre bien angoissées par la vie, la mort, la santé et obsédées par les mecs nuls (SALUT LES NAZES, vous vous reconnaîtrez). Le seul problème, c’est que je suis Lena Dunham en nulle, une VF traduite par un élève de cinquième en section européenne, une copie pas vraiment carbone qui mouline dans le hummous. Les trucs que je fais ont un écho discret,  je n’ai pas signé de contrat avec HBO, j’ai plein de projets mais j’arrive à en concrétiser un sur cinq quand j’arrive enfin à le mettre par écrit (mais je préfère regarder des vidéos de bébés chien sur Youtube). Je suis celle qui remet tout à demain et pendant ce temps-là l’autobus de la vie, qui contient des dizaines, voire des centaines de petites meufs comme moi, comme elle, me roule dessus, freine, et repasse sur mon corps inerte pour être bien sur de ne plus entendre mon “NIANIANIA” revanchard et injuste.

Mais ça m’incite aussi à me sortir les doigts, et il serait surement temps. Lena Dunham, c’est la voiture fantôme du meilleur score sur Mario Kart. Son image me sert à éviter la procrastination, elle me dit « allez putain, je suis sure que tu peux faire pareil, vas y champion, tu vas réussir à le pondre ce putain de livre, regarde, il est déjà dans ta tête, t’attends quoi chouquette ? »

(J’aime bien m’appeler Chouquette)

Alors ouais, tant pis, je suis une grosse rageuse jalouse, mais j’en ai peut-être besoin pour avancer. Je me suis donc fixée une competition où je suis seule à courir, mais qui me permet quand même de tracer mon petit chemin. Lena, en plus, il parait que ta dernière saison est un petit bijou, ta newsletter a l’air de marcher du tonnerre et même ton mec a l’air sympa. J’ai rien à te souhaiter putain, tu veux quoi encore, mon rein ?

FAIS GAFFE.

MOI AUSSI JE VAIS LE PRENDRE UN JOUR L’AUTOBUS DE LA VIE,

ET C’EST PEUT-ETRE MÊME MOI QUI VAIS LE CONDUIRE.

PRÉPARE TOI

TU VERRAS SI T’AURAS ENCORE LE TEMPS DE COPINER AVEC TINA FEY APRÈS ÇA, VA.

NON MAIS OH

Bisous.

Marine

Leader Autoritaire
Marine est née en 1986 et vit avec un petit chien trop mignon. Après avoir joué avec des groupes de filles ultra classes d'après les autres membres (Pussy Patrol/Secretariat/Mercredi Equitation), elle gagne sa vie en écrivant sur des sujets cools et se la pète déjà un peu. Ca ne l'empêche pas de traîner en pijama dégueulasse le dimanche en essayant de twerker mal sur du William Sheller. L'AMOUR PROPRE C'EST DÉMODÉ OKAY.

Anna Wanda

Directrice Artistique et illustratrice
Anna est née en 1990 et se balade avec un collier où pend une patte d'alligator. Graphiste et illustratrice particulièrement douée (sans déconner), elle n'est pas franchement la personne à inviter pour une partie de Pictionnary. Toujours motivée et souriante, c'est un rayon de soleil curieux de tout et prêt à bouncer sur un bon Kanye West, tout en te parlant de bluegrass. Par contre, elle a toujours des fringues plus jolies que toi. T'as donc le droit de la détester (enfin tu peux essayer, perso j'y arrive pas). SON SITE PERSO: http://wandalovesyou.com