RETARD → Magazine

lundi, 23 décembre 2013

OBTENIR CE QU’ON VEUT : LES TECHNIQUES DE MON DARON

Par
illustration

Mon daron, ce n’est pas que mon daron.

C’est une légende.

D’aussi loin que je me souvienne, je ne vois RIEN qui ait su résister à mon paternel. Cet homme est capable d’obtenir tout ce qu’il désire. Et j’ai beau à chaque fois que je l’ai au téléphone lui dire « haha ouais, bon courage pour récupérer un nouveau portable/ te faire rembourser par l’Etat/monter une comédie musicale basée sur un instrument de musique chelou sans un kopeck », il me rappelle toujours une heure après, tout fier de lui, pour me dire qu’il y est arrivé.

C’est comme ça qu’il a eu une nouvelle haie dans son jardin payée par EDF. Ils avaient coupé la précédente trop courte parce qu’elle gênait les fils électriques. Mon père a crié au scandale et a donc contacté France 3 et Nice Matin (qui lui ont dédié chacun un reportage) puis m’a demandé, vu que je travaille dans les médias, si je connaissais « quelqu’un chez Julien Courbet ». C’est grâce à lui, aussi, que ma rue est nickel à chaque fois qu’il vient me rendre visite : il appelle à chaque fois la mairie du 18ème arrondissement de Paris, pousse une gueulante, et je vois une armée de balayeurs équipée d’une petite camionnette à eau débarquer dans l’heure qui suit. Et je ne parle même pas des réductions sensationnelles qu’on lui accorde sur tout et n’importe quoi.

Un jour, je me suis demandé, sincèrement, comment il faisait pour obtenir ce qu’il voulait aussi facilement. J’ai donc noté tout son processus, amis lecteurs, pour que vous réussissiez, vous aussi, à avoir tout ce que vous souhaitez avoir dans la vie.

Attention néanmoins : cette technique ne fonctionne pas pour les relations amoureuses. Si vous l’exécutez dans ce but précis, cela a un nom. Cela s’appelle le harcèlement et c’est puni par la loi.

1- PRENDRE SON TÉLÉPHONE.

Mon daron, comme tout bon citoyen, est révolté par tout et n’importe quoi. Mais, alors que nous bougonnons tous sur notre canapé en attendant que les choses changent, mon paternel a décidé qu’il était celui qui pouvait faire la différence. Quand il, ou l’un de ses proches (oui, on ne va pas vous mentir, on demande souvent à Mon daron de régler nos problèmes : avec un super pouvoir comme ça, c’est dommage de pas l’utiliser) rencontre une difficulté, il trouve le numéro du responsable -merci GOUGUEULE-, et s’enferme dans son bureau. Il faut être en effet au calme pour pouvoir amorcer le point numéro 2.

2- GUEULER

Ton efficace mais posé, un peu vénère mais poli : « Bonjour. Le papa de Marine au téléphone. Serait il possible de parler au responsable/chargé du bidule ? »

- « Oui, c’est moi »

- « Je me permets de vous contacter pour LEPROBLEMEQUEJEVIENSDERENCONTRERC’ESTUNSCANDALETRENTEANSQUEJEVIENSCHEZVOUSJEN’AIJAMAISVUÇADETOUTEMAVIEMAISRENDEZ-VOUSCOMPTEAQUELPOINTC’ESTDUGRAND’NIMPORTEQUOIJ’AURAISHONTEAVOTRE

- »Attendez je ne comp..

- »FIDÈLECLIENTETLÀJEREÇOISCETTELETTREJEVOUSLALISJESUISSCANDALISÉetc etc.

Gardez le même ton pendant 15 minutes, jusqu’à ce que votre interlocuteur craque et se mette ou bien à gueuler -chose qu’il ne fera pas, les conversations sont systématiquement sur écoute dans les grandes entreprises-, ou bien cède à votre caprice. Bing, qui c’est qui a obtenu ce qu’il veut ?

3- NE JAMAIS LAISSER PARLER

Une conversation pour obtenir ce que l’on veut, c’est comme un duo un soir de Prime Time sur une chaine de merde. Vous ne devez pas laisser votre adversaire s’accaparer la scène et la caméra. Il faut prendre toute la place. Mon daron peut ainsi, quand on ne sait pas qu’il est au téléphone, donner l’illusion qu’il parle tout seul. C’est faux. C’est juste que son interlocuteur ne peut pas en placer une. Le seul truc qu’il aura le droit de dire c’est « S’IL VOUS PLAIT ARRÊTEZ DE PARLER, je vais voir ce que je peux faire ». Avant ça, il ne lâche RIEN. OKAY ? C’EST LA GUERRE, LES MECS, ET EN TEMPS DE GUERRE, C’EST OU BIEN ÊTRE UN LOSER ET CAPITULER, OU BIEN C’EST LA VICTOIRE.

illus RETARD 2b

4- RAPPELER SOUVENT

Les gens nommeront peut-être cela du «harcèlement ». Il n’en est rien. Mon papa appelle pour savoir où son dossier en est, parce que ça fait bien, oulala, deux jours qu’il n’a pas de nouvelles. Il prend ainsi connaissance de l’avancement, et remémore à son interlocuteur qu’il n’a pas oublié le problème. Et que si ce dernier n’est pas résolu, il va être plus que relou. Il va être MEGARELOU.

A ce stade, votre problème est -je l’espère- réglé. Si, à la fin du délai demandé, vous n’avez pas obtenu ce que vous désirez, reprenez au point 1. Si, au bout de la troisième fois, vous n’avez toujours eu aucun retour, rendez-vous dès à présent au point cinq.

5- FAIRE PRESSION

Votre opérateur se moque encore de vous ? Votre propriétaire se contrefout du souci que vous rencontrez? Le mec vous rebascule sur une ligne qui sonne dans le vide ? C’est le moment de jouer au plus malin et de les faire flipper. Trois astuces à retenir pour faire pression :

-Les politiques sont toujours plus« réceptifs » au moment des élections. Si votre ville vous fait chier, c’est le bon moment pour appeler et vous plaindre. N’hésitez pas, en cette veille de municipales, à contacter votre mairie pour tout ce qui est lié au prix du loyer/ problème de propreté, de voisinage, de tout ce que vous voulez en fait. Ils sont obligés d’être efficaces, sinon vous irez voter pour quelqu’un d’autre (ils n’ont pas à savoir votre orientation politique, faites leur croire ce que vous voulez).

-Tout le monde flippe dès qu’il entend «Associations de consommateurs» ou «médias», voire «je connais quelqu’un de haut placé ». Servez-vous en. Même si la seule raison pour laquelle vous avez le numéro du sénateur, c’est parce que vous avez gueulé il y a un mois à son bureau au sujet des places de parking.

-Pour les médias, n’hésitez JAMAIS à contacter les régionaux. Ils adorent les petits combats « David contre Goliath ». Mon reup a une page dans Nice Matin avec son problème de haie. Le titre de l’article ? « Massacre à la tronçonneuse » (ce truc était vraiment génial, bravo les mecs). 15 jours plus tard, le problème était réglé, et mon père, fin content.

6- NE PAS ÊTRE RANCUNIER…

C’est la force de mon daron. Si votre problème a été résolu, félicitez votre interlocuteur pour son efficacité et remerciez-le d’avoir fait tout son possible. Insistez un peu quand c’est une personne politique/ou influente en lui cirant bien les bottes. Vous pourrez en avoir besoin pour plus tard, si vous rencontrez une autre difficulté.

Si votre problème n’a pas été résolu mais que tout a pourtant été mis en place, un « merci d’avoir essayé » est aussi acceptable. Des fois, on perd. C’est nul, mais c’est la vie.

Sachez néanmoins que cela n’arrive jamais si vous savez comment bien casser les pieds.

7- OU L’ÊTRE EN MODE VÉNÈRE

Si votre problème n’a pas été résolu parce que la personne n’a rien fait, n’ayez aucune culpabilité. Plantez les. Même si le contrat n’est pas terminé. C’est comme ça que toutes les personnes de ma famille ont dû changer de banque quand une n’a pas donné ce qu’il souhaitait au patriarche (ou qu’on se caille tous les miches en cette fin d’année : mon père s’est fâché avec GDF, alors il a décidé d’enlever la chaudière au gaz et de nous filer à tous un petit radiateur électrique pour notre chambre. J’ai froid sa mère). Il en va de même pour les opérateurs mobiles, le gaz, l’électricité, et toutes ces choses indispensables. Ils font des prélèvements automatiques sur votre compte ? Faites opposition. Ils appellent pour vous dire que vous n’avez pas le droit ? Repérez une bonne fois pour toute le numéro et laissez sonner jusqu’à ce que mort s’en suive. Des lettres recommandées ? Ignorez les. Bref, cassez les couilles. Ils se lasseront plus vite que vous et il n’y a pas de petite vengeance.

Vous verrez, on ne vous dira plus jamais non, et ça grâce à qui ? Grâce à Papa Superchampion.

Marine

Leader Autoritaire
Marine est née en 1986 et vit avec un petit chien trop mignon. Après avoir joué avec des groupes de filles ultra classes d'après les autres membres (Pussy Patrol/Secretariat/Mercredi Equitation), elle gagne sa vie en écrivant sur des sujets cools et se la pète déjà un peu. Ca ne l'empêche pas de traîner en pijama dégueulasse le dimanche en essayant de twerker mal sur du William Sheller. L'AMOUR PROPRE C'EST DÉMODÉ OKAY.

Astro Nascha

Astro Nascha a 22 ans et un carnet à croquis (SANS DÉCONNER). Après avoir étudié la psychologie et les Arts Plastiques, elle décide de se lancer comme illustratrice comme une grande et en freestyle. BON ESPRIT. Elle remplit donc son frigo de cette manière, en attendant d'être reine dans une autre Galaxie et d'avoir assez de thunes pour faire le tour du monde. On espère juste qu'elle nous enverra des cartes postales.