RETARD → Magazine

vendredi, 02 décembre 2011

OWS: FUN FACTS

J’ai déménagé à Austin au Texas en juillet. Comme ça, à l’aventure. Ils aiment faire ça les jeunes, il paraît. 

Austin, c’est un peu la ville que tu aimes et que tu détestes à la fois. Genre parfois t’aimerais bien que les gens prennent quelque chose au sérieux. 

Bon j’avoue c’est chouette de ne voir PERSONNE en costard. Tu vas au taf en t-shirt de Hooters avec ton jean troué, tout le monde s’en tamponne le coquillart. C’est même super étrange de croiser une cravate.

Mais au fur et à mesure, tu te rends compte d’un fait récurent, à la fois fun et positivement agaçant, qui est que tout austinite qui se respecte prend tout pour un festival.

On l’a bien compris, c’est la capitale mondiale de la musique et je veux bien qu’on me coupe la main si il n’y a pas au moins un festival par mois (le mois dernier, c’était le festival du film, le festival du livre et FunFunFunFest), mais du coup, tout rassemblement regroupant plus de quinze personnes est un festival – de quelque chose. J’ai un peu du mal avec l’actualité en général (genre ça fait plus d’un mois que j’ai pas internet, j’ai jamais eu de télévision et à part The Onion, je ne lis rien), alors j’ai à peine suivi tout ce qui s’est passé avec Occupy Wall Street, mais ca m’a intrigué quand c’est arrivé à Austin, du coup j’y ai jeté un coup d’oeil.

Je vous le donne en mille: un putain de festival. Trois pancartes, et tout un tas de gens qui boivent de la bière et qui jouent de la musique.

Alors pour ne pas faire partie de toute cette foule d’ignorants, j’ai décidé de me documenter sur l’évènement. J’ai tout lu, tout ça, mais je vous préviens, je ne suis pas très portée sur la politique et je n’ai aucune intention de résumer quoi que ce soit, allez donc lire des trucs vous aussi, donc tout ce qui m’intéresse et ce que vous allez lire ci-après, c’est ce qui se passe à côté. Les « Fun Facts » comme on dit. 

Donc Occupy Austin, on s’en fout un peu, ils sont plus forts à faire des flash mobs pour Mario Bros.   

Austin Invaded by Mario !

RETARD → Magazine - Austin Invaded by Mario !

Et puis après tout, on peut pas passer sa vie dans un bar et avoir une opinion politique -valable-.  

-Le premier truc qui m’a fait un peu rigoler, le human mic.

À New York city, il faut un permis pour pouvoir utiliser un micro ou un mégaphone. Donc les activistes de OWS font avec les moyens du bord. C’est bizarre. Mais ça marche.

Michael Moore speaking to activists at Occupy Wall Street

RETARD → Magazine - Michael Moore speaking to activists at Occupy Wall Street

J’aime pas trop l’appellation par contre, parce que tout ce qui commence par « human » en ce moment, ça me fait avoir des renvois. Je sais pas si qui que ce soit vous a dit que ça serait super fun d’aller voir « Human Centipede 2″ récemment, parce que moi oui, et c’était horrible et j’ai failli vomir trois fois. Mais je ne suis qu’une petite nature.  

- Jeff Mangum at Occupy Wall Street.

[Oct 6, 2011] Jeff Mangum live at Occupy Wall Street

RETARD → Magazine - [Oct 6, 2011] Jeff Mangum live at Occupy Wall Street
   

Je suis une grosse fan dégoutante de Mangum et tout se qui se rapporte de près ou de loin à sa merveilleuse personne, j’aurai été là-bas (je ne vois pas comment ça aurait pu arriver, j’étais trop occupée à manger des tacos) j’aurais pleuré un peu.  

-Rick Lee hipster cop.

HA-HA 

Alors Reggie Watts, l’autre jour, il a dit qu’on devrait laisser le terme « hipster » aux années 1940 et je suis putain de d’accord parce que j’en peux plus de cette overdose de sur-employement du mot. Dès que tu dis que ton sac était à ta grand-mère et que de temps en temps tu checkes Pitchfork, c’est bon t’es mort. Quoi qu’il en soit, ce mec, Rick Lee, c’est pas un hipster. Il a juste l’air d’un douchebag avec ses polos Ralph Lauren.  

-Ils font les zombies aussi.

Wall Street zombie march

RETARD → Magazine - Wall Street zombie march
 

Je me souviens, la dernière Zombie Walk à laquelle j’ai participé, je crois que c’était en 2010, c’était au moment d’une manifestation COMME D’HAB, et on s’était sentis supers politisés. Pour une raison obscure.  

-Star Wars et Le Seigneur des Anneaux.



Ok c’est drôle, mais vous perdez votre crédibilité les mecs. Je ne vous ai certainement pas avancés quant à l’importance politique de OWS, mais c’était pas tellement mon ambition. Surtout que j’étais partie pour parler d’Austin.  

Anna Wanda

Directrice Artistique et illustratrice
Anna est née en 1990 et se balade avec un collier où pend une patte d'alligator. Graphiste et illustratrice particulièrement douée (sans déconner), elle n'est pas franchement la personne à inviter pour une partie de Pictionnary. Toujours motivée et souriante, c'est un rayon de soleil curieux de tout et prêt à bouncer sur un bon Kanye West, tout en te parlant de bluegrass. Par contre, elle a toujours des fringues plus jolies que toi. T'as donc le droit de la détester (enfin tu peux essayer, perso j'y arrive pas). SON SITE PERSO: http://wandalovesyou.com