RETARD → Magazine

mercredi, 10 août 2011

PARTIR UN JOUR

Par
illustration

 Je me suis souvent imaginée en train de répondre à une interview stupide de type Télé 7 Jour ou Gala. Ma question préférée étant : quel est le point commun entre tous vos amis ? Auquel cas je répondrais avec un malin plaisir qu’ils ont tous un humour de merde. Mais aujourd’hui j’aimerais aborder la grande question : Quel livre emmèneriez-vous sur une île déserte ? J’ai longuement affiné ma réponse, passant du classique Louis-Ferdinand Céline, au très en vogue Joël Pommerat, avec en tête cet éternel souci de pas passer pour une bouffonne. 

Mais en fait il va falloir l’admettre, je suis une bouffonne. Le livre que j’emmènerais sincèrement sur une île déserte la couverture elle est rose, c’est écrit en gros et y’a des images, pleins de chapitres pour couper quand on veut, et même des LISTES. J’aime le livre qui s’appelle Bad Girl on The Road, petit guide pour toutes celles qui en ont ras le bol de leur patron, de leur jules et de cette vie de dingue en général. A traduire en réalité : Bible pour ceux qui pensent que la vie c’est comme une bonne vieille soupe de roustons avalée dans une Cadillac sur la route 666.

Allez baby j’t’emmène dans le merveilleux monde du road trip. Prends tes clefs ou ton billet, c’est sans retour.

Lost Sounds - Don't Turn Around

RETARD → Magazine - Lost Sounds - Don't Turn Around

 Et parce qu’une analyse littéraire exhaustive on s’en siphonne un peu ce soir et que les listes c’est sacrément jouissif pour les gens comme moi, en voici quelques unes :

Liste des choses que ce livre m’a donné envie de faire :

  • Monter un groupe de meufs et faire mieux que Queens of the Stone Age (bon on y travaille) pour justifier des tournées internationales, et ainsi bouffer des kilomètres de route.
  • Avoir son permis pour mettre en pratique tous les conseils du bouquin:
    * Apprendre à décapsuler une bière avec les gentes de ma bagnole
    * Faire cuire des nachos sous le capot
    * Pratiquer l’auto-drague (exemple : viser la vitre ouverte de la voiture d’à côté et y jeter sa petite culotte)
    * Tester la pimp écolo-ludique (exemple : une fresque en chewing gums et chamallows sur le toit)
  • Me remater des bons road movies :
    * Thelma et Louise
    * Sailor et Lula
    * Paris Texas
    * Crossroads (tu sais avec Britney Spears)
    * American Graffiti
    * Mad Max
    * Lost Highway
    * Easy Rider
    * L’Equipée Sauvage
    * Sugarland express
  • Me prendre sérieusement un aller simple pour l’Amérique.

Liste des choses essentielles à prendre avant le grand départ :

  • Lunettes de soleil en mode « in da place bitch », assorties à la couleur de la voiture
  • Des fringues jamais portées, de type la robe à paillette/velour bleue nuit que t’as jamais osé mettre parce qu’elle est trop courte (et NON parce qu’elle est trop moche)
  • Des capotes (à utiliser également comme projectile rempli d’eau OU comme porte-monnaie waterproof)
  • Un couteau suisse
  • Un jeu de twister
  • Des pellicules photos développées juste avant de partir mais pas encore ouvertes de tes amis, pour chialer dans l’avion.

Et puis le plus important, la playlist, à écouter dans l’ordre :

  • The O-Jays – I’ll never forget you
  • Arcade Fire – Ready To Start
  • Le Tigre – I’m so excited
  • Wavves – Take on the World
  • Madonna – Beautiful Stranger
  • Civil Civic – Run Overdrive
  • Black Lips – No problem
  • Eagles of death metal – Wannabe in LA
  • Gloria Gaynor – I Will Survive
  • The Bronx – Heart Attack American

Voilà baby, je t’écris de l’autre bout de la planète, je mange des hotdogs, mes cheveux sont gras, mais putain que c’est bon la liberté. Mon parfum sent le bitume, je transpire sous les cuisses. Mes principaux objectifs sur ces prochains mois sont d’aller faire un tour du côté du Texas pour voir la plus belle collection de cafards au monde, puis virer vers Maryland pour le Museum of Menstruation, sans rater Le Liberal Pancake Race (course sur 600 mètres de ménagères qui font sauter des crêpes en même temps) au Kansas. Elle est pas belle la vie ?
Bon par contre fais pas comme lui.

Ref : Bad Girl On The Road, Cameron Tuttle , 2002 Chronicle Books pour l’édition française.

Ophelie

Ophélie est née en 1988 et un super putain de vélo. Leader de groupes de filles aussi ultra classes ( Fury furyzz et Mercredi Equitation), la jeune donzelle au casque d'or dorénavant chroniqueuse radio et constellée de tatoo fait parfois un peu flipper. Elle crie fort, quand même. Mais au cas où, rappelle toi ces propos: elle fait les soldes chez Jennifer, et possède la larme facile à l'écoute d'un bon vieux titre de son cd de dance machine 2001. Un coeur en chamallow on t'a dit.

Anna Wanda

Directrice Artistique et illustratrice
Anna est née en 1990 et se balade avec un collier où pend une patte d'alligator. Graphiste et illustratrice particulièrement douée (sans déconner), elle n'est pas franchement la personne à inviter pour une partie de Pictionnary. Toujours motivée et souriante, c'est un rayon de soleil curieux de tout et prêt à bouncer sur un bon Kanye West, tout en te parlant de bluegrass. Par contre, elle a toujours des fringues plus jolies que toi. T'as donc le droit de la détester (enfin tu peux essayer, perso j'y arrive pas). SON SITE PERSO: http://wandalovesyou.com