RETARD → Magazine

dimanche, 03 février 2013

POOR SONS, LA SÉRIE PHOTOGRAPHIQUE

On te présente notre copain Vincent Palmier, qui a eu la gentillesse de nous filer ses photos du groupe Poor Sons. Normalement, si t’es gentil, il va continuer à te présenter plein d’autres de ses clichés qui butent. Il a suivi cette bande de mecs à San Francisco et en a ramené cette série qui sent le sable, la bière séchée et les mecs qui mettent pas de déodorant en tournée. Appuie sur le play de la vidéo Youtube pour regarder tout ça avec le bon fond sonore, on espère que t’aimeras, nous ça nous donne de l’espoir pendant qu’on traîne en pyjama dégueulasse le dimanche aprem avec la race d’acouphènes.  »Lorsque je vivais à San Francisco j’ai croisé ces mecs par hasard dans un bar de Mission. J’ai commencé à prendre les photos de leurs concerts, puis d’une session d’enregistrement et d’une petite tournée en Californie. Enfin on s’est retrouvés à vivre tous ensemble dans une baraque à SF. Le groupe a splité aujourd’hui… » 

Le tumblr de Vincent

SCALES-POOR SONS

RETARD → Magazine - SCALES-POOR SONS
  • slide_1
  • slide_2
  • slide_3
  • slide_4
  • slide_5
  • slide_6
  • slide_7
  • slide_8
  • slide_9
  • slide_10
  • slide_11
  • slide_12
  • slide_13
  • slide_14
  • slide_15
  • slide_16

poor sons - cool buzz

RETARD → Magazine - poor sons - cool buzz

Vincent P

Vincent P. a 24 ans et un joli appareil photo. Ami d'Anna (elle a voulu aller lui parler à la Féline parce qu'il ressemblait à Ian Curtis), on doit avouer avoir été agréablement surprises quand on a reçu ses clichés. Parce qu'elles sont vraiment cool, ses photos, elles sentent le désert, les garçons pas propres et le soleil ultra brûlant. Depuis, on bosse régulièrement avec lui, que ce soit sur Retard ou d'autres projets, quand il n'est pas dans des endroits qui craignent à faire le reporter photo. A noter qu'il devait aussi me filer des tips pour sa biographie et qu'il ne l'a pas fait. Alors je rajoute qu'il a 4 bras, dont un dans le dos et un accent danois dégueulasse. Voilà.