RETARD → Magazine

mardi, 02 février 2016

PRÉVOIR TROP TARD FORESEEN x RETARD : LE RÉCAP

Par
illustration

Le weekend dernier, ce sont les mains dans la poche que l’équipe de Retard a débarqué à Bruxelles.
La raison ? On avait gonflé Elsa, notre correspondante officielle dans la capitale Belge, pour qu’elle organise quelque chose portant notre nom et qu’on vienne juste faire la fête. Elsa avait la lourde charge de trouver un lieu, un concept, de motiver les gens, bref, de tout faire pendant qu’on était occupées à faire les feignasses.
Et beh. On a bien fait. On a été reçues comme des princesses par Foreseen, le collectif co-organisateur de l’événement, le lieu était trop bien, dans une maison d’Ixelles digne de Marie-Claire Maison, on a trop fait la fête, les gens étaient sympas et on s’est même pas engueulées. C’était tellement étonnant pour nous, qui sommes habituées à chialer en hurlant sur les trottoirs après ou pendant les soirées Retard, que je suis rentrée chez moi en me demandant si je n’avais pas rêvé de ces magnifiques trois jours. Pour t’expliquer à quel point c’était chouette, je vais te faire comme on faisait quand on était jeunes et belles (mais si, rappelle toi) : une liste de toutes les conneries et autres trucs chouettes qui se sont passés ce weekend. T’aimes bien les listes non ? T’es un mec topito ? Allez hop c’est parti.

- On est allées à Bruxelles en Kangoo (un grand merci à papa et maman Durand, heureux propriétaires de cette magnifique berline, et un grand BRAVO à Lou, notre nouvelle responsable événementiel experte en créneau, qui nous a promené partout alors que perso je nous aurai laissé sur une aire d’autoroute en nous faisant des doigts par la fenêtre)

- On a fait la connaissance de Fosca de Violent Codex(qu’on est allé chercher chez lui et qu’on a conduit à Bruxelles) qui en plus d’être un super tatoueur, nous avait fait des crêpes pour le voyage, et avait même ramené du Nutella. Ce qui m’a permis de faire la meilleure blague du weekend : quand on a sorti le Nutella de la voiture et qu’il était tout dur, j’ai dit « ah, le Nutella doit être content de nous voir ». Putain, presque 10 jours plus tard, ça me fait encore rire. Je suis mon meilleur public.

- Fosca en plus il travaille pour les pompes funèbres, du coup pendant le trajet on lui a dit « OUAIS TROP BIEN ON VEUT DES HISTOIRES DE POMPES FUNÈBRES » parce qu’on est trop dark, tu sais.

- Il en a raconté deux, yavait dans l’une des asticots, et dans l’autre du sang pourri. Du coup on est toutes devenues un peu vertes, et on a arrêté de lui demander des histoires. Il y a eu ensuite un long silence, et on a ramé pour oublier les images qui sont nées dans nos cerveaux malades.

- En arrivant, on s’est aperçues quand on a ENFIN réussi à se garer que Elsa avait trouvé le plus beau lieu du monde, qu’elle avait réfléchi avec Lisa de Foreseen à une scénographie trop classe, qu’elle avait géré le merch comme une pro et qu’en plus elle avait choisi le meilleur collectif belge, pour englober le tout.

IMG_1417 IMG_1419 IMG_1422 IMG_1424

- Pour fêter ça on a voulu faire les truies et manger des frites de la friterie de Flagey. On avait faim, du coup on a commandé des grosses parts. On n’a jamais pu les finir, mais c’était quand même les meilleures frites du monde. T’inquiète pas néanmoins que Roca est venue à bout de son Poulycroq.

- On a pleuré quand on a su que les bières étaient à deux euros. DEUX EUROS.

- MAIS C’EST MÊME PAS UNE SOMME DEUX EUROS, C’EST JUSTE UNE GROSSE PIÈCE !

- Quand on est revenues de notre promenade fritesque on a vu qu’il y avait plein de gens à l’expo. Ils étaient en plus méga beaux et méga bien habillés, du coup on s’est toutes senties un peu des boudins. Des boudins sympas hein, mais des boudins.

  • slide_1
  • slide_2
  • slide_3
  • slide_4
  • slide_5
  • slide_6
  • slide_7
  • slide_8
  • slide_9
  • slide_10
  • slide_11
  • slide_12
  • slide_13
  • slide_14

- Ya le coloc d’Elsa, Alexis, qui a joué pour la première fois devant du monde et c’était chouette. On s’est aperçu qu’en plus, bah Alexis c’était le pote de Charlene, qui est ma BFF et qui écrit aussi pour Retard. Du coup on a prononcé des phrases comme « c’est dingue » et « olala, le monde est vraiment tout petit ». Et puis on a encore dit « c’est dingue » et on a ri.

- Ya un des prétendants secrets de Roca qui est venu mais il est reparti du coup bon bah elle a pas pécho. En même temps c’est une soirée Retard, on chope jamais dans nos soirées. Pas beaucoup plus dans les autres aussi tu me diras. 

- OLALA ÇA VA LAAA LA POLICE DE LA CHOPE.

- J’ai ensuite passé du son et il y avait plein de monde sur la piste, c’était trop bien. J’ai merdé quand même : j’ai enchainé « Hotline Bling » et « N****s In Paris » et j’ai eu vachement honte, parce que les gens qui font ça ils respectent rien à la musique. J’ai même pas mon brevet de DJ avec un enchainement aussi nul. Pardon Bruxelles, tu méritais mieux que ça.

- Au bout de trois heures j’ai craqué j’ai laissé ma platine (mon traktor quoi) à Rayane, un mec de Foreseen fascinant qui avait assorti son hoodie rose à sa casquette rose. Il a passé « Parle à ma main ». Il faut saluer l’initiative, j’aurais pas osé.

- Ophélie est arrivée tard et elle a failli pleurer aussi quand elle a vu les bières à deux euros et qu’en plus elles étaient consignées (c’est son petit côté Nicolas Hulot, ça la touche la réutilisation du verre, qu’est ce que tu veux).

- Le lendemain les filles tatouaient donc on est allées se coucher et j’ai fait dodo avec Roca. Elle bouge pas trop et elle fait de bonnes vannes. Quand on a entendu par exemple qu’on avait été qualifiées de meuf « alternatives » et qu’on s’est demandées du coup ce que ça voulait dire, j’ai pris l’exemple du tofu, qui est une alternative à la viande. Roca en a conclu qu’on était le Tofu de la hype, et on a bien gloussé avant de s’endormir.

- Enfin avant de faire dodo je suis sortie en pijama dans Bruxelles parce que j’avais oublié mon portable dans la Kangoo et que j’avais peur que les gens me le volent, ya un autocollant Janet en plus dessus et je les connais les gens devant Janet Jackson, ils deviennent dingues. Rappelle-toi, le Nipplegate.

- Le samedi, les filles ont tatoué et Fosca aussi pendant qu’on en branlait pas une. J’ai même dormi, et fait les fripes.

IMG_1432 IMG_1433

WP_20160123_008_1

- Comme à chaque fois que les filles tatouent, on a essayé de se mettre d’accord sur un tatouage qu’on pourrait faire à six : c’est l’un des seuls moments où on aurait pu se foutre sur la poire. On a évité « kuku », un lama, un cœur avec Retard et plein d’autres idées de merde.

- On s’est donc toutes faites tatouer par Anna un petit chou parce qu’on était à Bruxelles : c’était une chouette idée d’Elsa. Foreseen quand ils seront à Paris ils devront se faire un petit champignon. On a décidé tout ça arbitrairement. On est même pas sures qu’ils veuillent nous revoir, tellement on a été reloues.

- Et on s’est toutes tatouées un « R » nous-mêmes, pour « Retard » (sauf Lou, la pauvre, elle vient d’arriver, t’imagines la pression) épaulée par Anna qui nous gueulait « MAIS VA PAS TROP VITE » « TIENS LA MACHINE DROITE OLALALA »

WP_20160123_020_1 WP_20160123_027_1

- On a ensuite mangé africain, ce qu’on fait jamais à Paris et on a pu gouter au Manioc, un légume que tout le monde a trouvé pas bon sauf moi.

- On est ensuite allées boire un verre au Viaduc. Dans ce bar mégabien genre années 70 où je me suis pris pour Miou-Miou, y avait Karine qu’on connaissait pas qui pleurait au comptoir. Elle a poussé une gueulante contre des habitués et elle a dit « je suis pas une pute » et après elle a enchainé avec « si ça continue comme ça je m’en vais ». On a essayé d’écouter la conversation mais on n’a pas réussi. Coline de Foreseen a tenté de récupérer des informations dans les toilettes mais elle a fait chou blanc. Depuis, le mystère reste entier, mais Karine, sache qu’on pense fort à toi, et que non, t’es pas une pute et tu fais bien ce que tu veux. Même le barman l’a dit, alors.

- On s’est moquées de la gueule du portable de Coline, un vieux flip flap Samsung. Elle nous a dit qu’elle l’avait depuis 11 ans et qu’il avait une autonomie de batterie de 15 jours.

- Du coup avec nos smartphones qui tiennent deux heures, c’est nous qui nous sommes tapés la honte.

- On a refait dodo et cette fois ci je me suis pas baladée en pijama parce que je n’avais rien oublié (mais avoue que ma petite tenue sexy t’a manqué Bruxelles)

- On s’est levées tôt et on est allées au marché du Jeu de Balle. J’ai acheté de supers trucs dont une affiche Mc Do vintage et UN PUTAIN DE PASSE-MONTAGNE (je pensais que c’était une cagoule genre Pussy Riot mais non, c’est vraiment un PUTAIN DE PASSE-MONTAGNE, qui me donne l’air de la plus grosse ringarde du monde, toute ma scolarité confondue). Anna a failli acheter une figurine de chien sans tête et elle a essayé de négocier en disant « MAIS. IL. N’A. PAS. DE. TÊTE !! ».

- On a ensuite mangé des frites au Manioc dans le restaurant de Lisa et bizarrement, le vent a tourné et tout le monde a trouvé ça mégabon. On change d’avis comme de chemise dans ce collectif, j’ai mal à ma streetcred.

- On a ensuite fait des bisous à Lisa, Elsa, et puis on est parties un peu tristes, comme le ciel gris de Bruxelles. Même la Kangoo et le vieux CD de Justin Timberlake de l’autoradio nous ont pas remonté le moral. 

Du coup, Bruxelles, dis, tu nous réinvites quand ? ON T’AIME. Regarde, on a même le petit chou de ta ville dans la peau maintenant.

Marine

Leader Autoritaire
Marine est née en 1986 et vit avec un petit chien trop mignon. Après avoir joué avec des groupes de filles ultra classes d'après les autres membres (Pussy Patrol/Secretariat/Mercredi Equitation), elle gagne sa vie en écrivant sur des sujets cools et se la pète déjà un peu. Ca ne l'empêche pas de traîner en pijama dégueulasse le dimanche en essayant de twerker mal sur du William Sheller. L'AMOUR PROPRE C'EST DÉMODÉ OKAY.

Anna Wanda

Directrice Artistique et illustratrice
Anna est née en 1990 et se balade avec un collier où pend une patte d'alligator. Graphiste et illustratrice particulièrement douée (sans déconner), elle n'est pas franchement la personne à inviter pour une partie de Pictionnary. Toujours motivée et souriante, c'est un rayon de soleil curieux de tout et prêt à bouncer sur un bon Kanye West, tout en te parlant de bluegrass. Par contre, elle a toujours des fringues plus jolies que toi. T'as donc le droit de la détester (enfin tu peux essayer, perso j'y arrive pas). SON SITE PERSO: http://wandalovesyou.com