RETARD → Magazine

lundi, 06 août 2012

UN AN DE RETARD

Par
illustration

C’est le genre d’articles un peu puant. Celui qu’on imagine écrit au crépuscule une belle nuit d’été, avec le bruit du clavier comme seule musique, pendant que son auteur est en train de verser une petite larme d’émotion en buvant un thé. Un article qui sent les bons sentiments et le parfum des poupées Corolle à la vanille.

Un vrai truc de conasse.
Un vrai truc de fille.

Il y a un peu plus d’un an maintenant, on se retrouvait toutes un dimanche chez Ophélie avant son départ et celui d’Elsa pour Montréal. Quelques jours auparavant, en répétition avec Mercredi Équitation, elle m’avait demandé si on pouvait pas monter un blog, pendant leur absence, un truc qui nous permettrait de ne pas perdre le contact. C’était un de mes rêves, un machin qui pourrait ressembler à un magazine sans en être tout à fait un, un truc qui pourrait être beau et bien écrit et qui partirait dans tous les sens.

- « Il nous faudrait un truc cool qui fasse la différence pour changer des morues qui se prennent en photo en faisant que des posts à la première personne. »
- « On pourrait demander à Anna, elle fait de supers illustrations. »

C’est donc en bouffant des gaufres comme des grosses près de Gare de l’Est (avec une chantilly faite par Jean) qu’on a toutes les quatre décidé de lancer un truc. On savait pas trop où on allait, mais on allait y aller. On a cherché un nom et quand j’ai enfin proposé Retard, ça nous a paru évident. Ça allait être génial si ça sortait pareil que dans nos têtes.

Puis on a RIEN foutu pendant deux mois.

L’idée était chouette, mais bon, c’était l’été, on était toutes super loin, et puis c’est tellement cool de parler de trucs, mais c’est tellement chiant de les faire. Les choses deviennent toujours moins sexy quand il ne suffit que d’un pas pour les concrétiser.

Jusqu’au jour où il n’y avait rien à la télé et qu’on a réussi à se motiver.

On a toutes écrit notre premier article, Anna s’est occupé de monter le blog, et chemin faisant, ça fait maintenant un an. On a sur Retard 90 articles, plus d’une dizaine de contributeurs, pas mal de fans Facebook, et cela même si on enlève tous les membres de nos familles et les vrais copains. On comprend pas trop pourquoi, mais c’est sympa.

En un an il s’est passé plein de trucs, on a fait des teufs, on a rencontré des gens géniaux, on a collaboré sur des supers trucs avec des gens qu’on aime et on a compris que quand on voulait se bouger le cul, bah on pouvait faire des trucs vraiment cools. Du genre organiser des concerts dans le salon de gens qu’on connaissait à l’époque à peine, papoter avec des artistes qu’on admire grave, et publier des articles où des filles racontent comment elles ont perdu leur tampon dans leur chatte.

Je ne saurais toujours pas définir Retard, et je crois que j’en ai rien à foutre. On a construit un truc pas trop bancal alors qu’on était au quatre coins de la planète, on a réussi à se reparler après qu’on se soit embrouillées par Facebook interposé, on a progressé chacune dans nos domaines de compétence. Et ça plait en plus à certaines personnes. Cool.

Je ne saurais pas dire non plus ce qu’annonce la seconde saison. Je n’espère rien, parce qu’à chaque fois ça dépasse de toute façon mes attentes. J’aimerais juste continuer à faire des trucs cools avec mes copines, rencontrer des gens motivés et intéressants et écrire plein de textes cons et (j’espère) un peu jolis, encore et toujours. On touchera pas aux basiques. Attendez-vous à toujours plus de bitcherie, de fêtes, et de lol. On reprend des forces pour être encore plus vénères que Zizou en 2002, et encore plus dispatchées (cette fois ci Anna à Austin / Marine et Ophélie à Paris / Elsa à Eindhoven). Ça va être super.

Et là, comme les Césars, ça va être niais mais je me sens obligée, et surtout redevable :

Un grand merci à Roca, Jérémy, Guilhem, Jean, L’Archive, Faustine, Vincent, Chloé, Pierre, Caroline, Mariette et Charlotte qu’on a harcelé pour avoir des articles. Ça valait toujours le coup d’attendre.
Merci à Pierre et Édouard de nous avoir permis d’illustrer et de collaborer sur leur super compilation.
Merci à Splash Wave, HTTP, Feu Machin, Eyes Behind, Trash Kit, Halo Halo, La Ligne Claire, Solids, l’Orchidoclaste d’avoir joué ou participé à nos soirées. Un gros bisou à Amandine du Ladyfest  et Nicolas de l’Espace B  (MÊME SI TU LE MÉRITES PAS NICOLAS), avec qui on a tout plein de projets .
Un grand merci tout doux et un gros bisou à Cécile et Loïg pour les soirées magiques dans leur appartement (coucou les autres colocs aussi) et pour être des nouveaux copains géniaux (et un big up à Basile et Phenum pour nous avoir permis d’utiliser leurs photos, vous êtes des amours)
Et puis, surtout, spéciale dédicace et bisou tout mouillé à l’Équipe Retard. Merci à Ophélie pour son énergie qui pousse à aller toujours plus loin, à Elsa pour sa patience et son calme, et Anna pour son putain de talent. Je suis contente qu’on ait fait ça toutes ensemble. Je vous aime fort les meufs.

Et le plus grand merci, il est pour toi, qu’on connait peut-être ou pas, de nous lire, de nous aimer ou de trouver qu’on est de sacrées conasses. Depuis que t’es là on se sent un peu moins connes et un peu plus jolies. Sache qu’on t’attend toujours, si tu veux nous faire un papier, si tu veux qu’on collabore ensemble, n’importe quoi, écris nous, harcèle nous, on est toujours contente de savoir que t’es là caché quelque part.

Voilà. On part en vacances, mais c’était juste pour te dire…bah on t’aime, quoi.
Et merci.
On se revoit en septembre.
Encore plus cools et vachement plus bonne que tata Michelle.

WHEN YOU BELIEVE par la Team RETARD

RETARD → Magazine - WHEN YOU BELIEVE par la Team RETARD

HAHA
A tout vite.

Marine

Leader Autoritaire
Marine est née en 1986 et vit avec un petit chien trop mignon. Après avoir joué avec des groupes de filles ultra classes d'après les autres membres (Pussy Patrol/Secretariat/Mercredi Equitation), elle gagne sa vie en écrivant sur des sujets cools et se la pète déjà un peu. Ca ne l'empêche pas de traîner en pijama dégueulasse le dimanche en essayant de twerker mal sur du William Sheller. L'AMOUR PROPRE C'EST DÉMODÉ OKAY.

Anna Wanda

Directrice Artistique et illustratrice
Anna est née en 1990 et se balade avec un collier où pend une patte d'alligator. Graphiste et illustratrice particulièrement douée (sans déconner), elle n'est pas franchement la personne à inviter pour une partie de Pictionnary. Toujours motivée et souriante, c'est un rayon de soleil curieux de tout et prêt à bouncer sur un bon Kanye West, tout en te parlant de bluegrass. Par contre, elle a toujours des fringues plus jolies que toi. T'as donc le droit de la détester (enfin tu peux essayer, perso j'y arrive pas). SON SITE PERSO: http://wandalovesyou.com